UA-35970997-1

Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Navigation / Recherche

L’activité physique, un remède efficace!

La pratique régulière de l’activité physique apporte de nombreux bénéfices pour la santé. Ainsi, une dépense énergétique équivalente à un minimum de 150 minutes d’activité physique d’intensité moyenne par semaine aide à prévenir ou à retarder de nombreuses maladies chroniques.

Hypertension. Selon l’American College of Sports Medicine, les exercices sont la pierre angulaire de la prévention, du traitement et de la maîtrise de l’hypertension par le changement d’habitudes de vie. Des recherches ont démontré que la pratique régulière d’exercices aérobiques pendant 6 mois diminue la pression artérielle et la fréquence cardiaque au repos, ainsi le cœur force moins.

Diabète. Il existe une solution pour diminuer les risques de développer un diabète de type 2 : manger sainement et/ou bouger plus et/ou perdre du poids. C’est la recommandation que fait l’Association canadienne du diabète. Selon une étude publiée dans le New England Journal of Medicine, la baisse du risque d’être atteint de diabète de type 2 peut atteindre 58% chez les personnes actives physiquement.

Cancer. Une activité physique régulière et adaptée peut avoir un effet préventif positif en diminuant le risque d’apparition de certains cancers de 30 à 50%. C’est le cas des cancers de l’endomètre, du côlon, du sein chez les femmes ménopausées et possiblement ceux du poumon, du pancréas et de la prostate. De plus, l’activité physique peut agir en réduisant la gravité de cancers en ralentissant leur progression ou la propagation de métastases.

Maladies cardiovasculaires. Les personnes actives physiquement courent un risque de maladies cardiovasculaires 2 fois moindre que celles qui sont sédentaires. L’exercice permet de mieux contrôler plusieurs complications métaboliques (tension artérielle élevée, profil des lipides sanguins, glucose sanguin, processus inflammatoires, surpoids) impliquées dans la détérioration de la performance du cœur et des vaisseaux sanguins. S’adonner à la marche, aussi peu qu’une heure par semaine, permettrait de réduire du tiers le risque de mourir des suites d’accidents cardiaques.

L’activité physique pratiquée de façon sécuritaire peut apporter autant sinon plus de bénéfices qu’un médicament utilisé à ce jour dans le traitement de l’hypertension, des maladies lipidiques, du diabète, du cancer ou des maladies cardiaques, et ce, sans effets secondaires. Il est important d’intégrer l’exercice autant en prévention que comme plan de traitement de ces maladies.

Il y a des activités physiques adaptées et plaisantes pour tous. Il ne manque souvent que le premier élan pour s’y aventurer. Afin d’entreprendre un programme d’activités physiques efficace et sécuritaire, consultez votre docteur en chiropratique. Il vous conseillera des exercices appropriés à votre état de santé.

Source : L’Actualité Médicale, 30 janvier 2013

Laisser un commentaire

name

email (not published)

website